Quand on a que l’amour

10 avril 2008

Le reflet de l’amour

Publié par CINDY dans

Mon bonheur s’appelle Freddy, 

Quand on s’est rencontré j’avais 19 ans et lui 20 ans. Je ne savais pas encore qu’il allait être le grand amour de ma vie. Notre histoire a durer 6 ans, 6 longue années. Avec lui, j’ai connu le bonheur d’aimer et d’être aimé. Il m’a appris la valeur de la vie et des sentiments.

Quand je l’ai vu la première fois, il n’avait rien d’un Prad Pitt, il avait un charme, il était maladroit et si charmant. Dés que j’avais senti sa main dans la mienne mon coeur s’est mis à battre tellement fort, j’avais peur qu’il ne l’entend. J’avais l’impression de rêver comme ce fameux jour, où il m’a embrassé. On était sur la plage, au crépuscule il s’est penché sur moi, ses lévres étaient si chaude, mes mains ont tremblé, je me sentais si bien dans ses bras. Ce jour-là , il m’avait promis de m’aimer pour l’éternité.

Je me rappelle d’un soir où il a changé ma vie où dans ses bras, je suis devenu femme. J’ai perdu mon innocence dans ma chambre d’enfance, dans ce lit dont j’ai prié tous les soirs pour que Dieu m’envoie mon prince charmant. Il m’avait serré trés fort contre lui. Il me disait des mots tendres, des mots qui font rêver. Ce soir-là, il m’avait promis d’être la dernière fille dans sa vie.

J’ai dû remercier le ciel plus de milliers fois. Pour avoir permis de faire rentrer dans ma vie le plus beau et le plus tendre des hommes.

Des jours ont passés, qui ont fait des mois en ajoutant des mois, ça a fait des années.    6 ans en tout.

Je savais que je l’aimais mais j’ignorais à quel point.

Grâce à lui, j’ai failli découvert le bonheur  de donner la vie. C’était en Août, j’ai appris que j’étais enceinte, je me sentais vivre, j’étais si heureuse et si  presser d’annoncer à celui que j’aime la joie de porter son enfant.  Ce bébé on ne l’attendait pas, mais au fond de moi, j’en rêvais en secret. J’attendais le moment oû il aurait étais prêt. Mais la vie en avait voulu autrement en me donnant par surprise.

Malheureusement, ce bonheur a tourné au cauchemar. Quand il a appris la nouvelle, il s’est mit en colère, il voulait que je tue mon bébé. Notre bébé. J’en ai souffert. Comment peut-on vouloir du mal à celui qu’on aime. Malgré tout j’avais décidé de  garder mon bébé. Il voulait me quitter. Je l’aimais pourtant.

Puis, je ne sais pas pourquoi il avait accepté l’idée d’être père, j’allais revivre. Et il a fallu que le destin se joue de nous. J’ai fais une fausse couche au bout de 7 semaines. Son coeur allait battre. Cette nuit-là, je croyais que j’allais mourir, je voulais mourir, je ne supportais pas l’idée d’avoir perdu mon bébé.

Jusqu’aujourd’hui je ne l’ai pas pardonner, c’est à cause de Freddy si j’ai perdu mon bébé, il ne le voulait pas, il a tout fait pour le tuer et il a réussi son coup. 

 Mon Dieu pourquoi? 

Pourquoi me donner la vie et me l’enlever aussitôt de mes mains?   

Laisser un commentaire

Spirit Vs Heart |
Mon journal intime |
Halte à la manipulation per... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les blablas de Virgule le chat
| meatismurder
| le trou du cul du monde