Quand on a que l’amour

12 avril 2008

PAPA

Publié par CINDY dans

                            PAPA                                          

 mon père                                            J’espère que tu ne seras pas déçu par ma bafouille un peu découçu, c’est parce que je sus émue.

Tu as brûlé ta vie par les deux bouts, je sais que tu n’as pas choisi l’heure de ton départ.

Tu ne m’as jamais dit que tu m’aimais mais tes petits gestes me l’ont prouvé.

Je voudrais te dire merci pour tout ce que tu m’as appris.

Du moins ce que tu as eu le temps de me transmettre.

Je voulais t’écrire un poème pour te dire JE T’AIME

Mais je n’y suis pas bien arrivé.

Car nous deux, on n’a pas su dire l’essentiel, mais les mots n’ont plus d’importance.

Depuis ton départ, ton absence m’a torturé, ta mort m’a torturé.

Mes colères ont fini par me faire de la peine. Mais aujourd’hui, je veux devenir forte, je veux essayer jusqu’au bout de ma vie de maintenir une flamme éternelle.

Je sais que là où tu es, tu me vois et me protége et même si je n’entends plus le son de ta voix.

Je sais que tu me parle et je l’entends grâce à mon coeur.

J’espère qu’un jour tu seras fier de moi.

Chaque matin quand je pense à toi, sache que c’est pour toi que je survie.

Ce soir, j’ai de la chance de te dire que je suis fiere de t’avoir comme père et de rester à jamais ta fille.

Un seul regret en une seule phrase :

«   SI J’AVAIS SU QUE JE T’AIMAIS TANT

          JE T’AURAI AIMER DAVANTAGE  « 

moi petite                                                                     

Laisser un commentaire

Spirit Vs Heart |
Mon journal intime |
Halte à la manipulation per... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les blablas de Virgule le chat
| meatismurder
| le trou du cul du monde